A Feast for Crows

DAENERYS
Installée dans Meereen, elle doit faire face à des attaques "terroristes" de ses guerriers. Ses gens se font assassiner la nuit chez eux. Les anciens maitres-esclaves de la ville lui en veulent énormément d'avoir libéré les esclaves et se vengent et lançant des tueurs. Un de ses immaculés vient d'être retrouvé mort dans une ruelle. Elle ordonne aux autres de rester toujours par 2 et de retrouver les meutriers.

Elle écoute ensuite les complaintes des gens de Meereen et essaye d'être juste en tout. Elle essaye de créer des alliances, de ne pas trop s'opposer aux anciens chefs de la ville. Particulièrement, l'un d'eux qui vient la voir tous les jours pour la supplier de bie vouloir réouvrir les arènes de la ville. Il serait plutôt à son goût et sa famille est puissante. Mais elle ne peut céder à sa requête, elle a libéré les escalve, ce n'est pas pour autoriser à nouveau les combats des les arènes.

Finalement arrivent des bergers ou autres éleveurs. Ses dragons sont en pleine de croissance et sont devenus friants de moutons. Elle décide donc de dédommager ceux qui viennent la voir avec les os calcinés de leur bête. Mais alors qu'ils ont tous quitté la salle, reste un homme à l'air désemparé et fou de douleur. Il raconte un récit confus, impliquant le dragon vert, qui aurait piqué du ciel pour venir prendre sa proie juste à côté de lui. Elle réalise alors que les os qu'il a apporté sont des os d'enfant...

--> entre les tueurs des ennemis et ses dragons qui deviennent avident de chair humaine, que va donc pouvoir faire Daenerys ?

CERSEI
Elle assiste avec Tommen, le roi, à l'enterrement de Lord Tywin. Elle compte assurer la régence, mais elle doit aussi nommer la nouvelle "main du roi". Elle se voit entourée d'ennemis (à tord ou à raison). Elle a lancé un mandat d'arrêt pour Tyrion dans tout le royaume des Sept Couronnes et même au-delà dans les cités libres. Mace Tyrell l'aborde pour lui dire que le nouvel argentier du roi est en route (quelqu'un de Hautjardin) comme le lui avait accordé Tywin. Cersei voit ça comme une tentative de prise du pouvoir par les Tyrell et lui fait clairement comprendre que c'est hors de question et qu'elle a déjà nommé quelqu'un d'autre. La reine des épines intervient et Cersei vient de se faire une nouvelle ennemie. Elle nomme Grand Argentier quelqu'un qui lui obéira.

Elle compte nommer son oncle main du roi, mais les choses ne vont pas se passer comme elle l'avait prévu. Ser Kevan n'a pas tellement envie d'être main du roi mais surtout il compte bien éloigner Cersei du pouvoir et de Tommen comme Tywin le souhaitait. Il propose un marché à Cersei : il veut bien être la main du roi mais elle devra rentrer à Castel Roc et lui laisser Tommen. Cersei est outrée, elle est sa mère et la régente et ne compte surtout pas l'abandonner ! Du coup elle se fache avec Kevan. Celui-ci lui propose de nommer un banneret des Tyrell comme Main du Roi, afin de les garder de son côté. Cersei ne veut pas d'eux près du pouvoir sous prétexte qu'ils ne sont pas des Lannister.

--> On a l'impression qu'elle prend toutes les mauvaises décisions et arrive à se mettre à do, en une journée, tous ses alliers. Elle veut assurer la régence non pour former un vrai roi mais plutôt pour s'occuper du dernier enfant qu'il lui reste. Elle se croit indispensable pour diriger le royaume alors qu'elle en est incapable.


ARYA
Après un voyage tranquille sur La Fille du Titan, elle arrive en vue de Braavos. On a droit à une description très complète de la cité :
- tout d'abord le Titan de Braavos, colosse de pierre et de bronze, un pied sur chaque montagne, tous les bateaux passent dessous pour entrer dans le port. La vieille Nan assurait qu'il mangeait les petites filles nobles.
- la ville n'a pas de rempart mais un nombre incalculable de bateaux en tout genre et des engins de défense.
- Braavos, est une ville plate, constituée de nombreuses îles reliées par des arches.
- il y a là des temples pour tous les dieux existants

Le capitaine, pressé de se débarrasser d'Arya, la fait emmener à terre dès leur accostage en insistant pour qu'elle se souvienne de son nom. Son fils l'emmène en canot à travers la ville, pour la déposer devant un temple étrange, lui aussi insistant pour qu'elle retienne son nom. Les portes sont fermées, l'une en noir, l'autre blanche. Elles s'ouvrent lorsque Arya dit "Valar morghulis".

L'intérieur est sombre, elle entend des murmures, des pleurs et une fontaine. Elle traverse le temple en se dirigeant vers la fontaine. Là, elle voit un jeune homme qui trempe sa main dans l'eau et se lèche les doigts. Se disant qu'il doit avoir soif, elle prend une coupe de pierre, la remplie et la lui tend. Il la prend en disant "Valar morghulis", elle répond "Valar dorhaelis". Il boit, se lève en titubant et Arya réalise qu'il a été poignardé et saigne abondamment. L'homme se dirige vers un banc de pierre contre le mur et s'y affale. Arya réalise alors qu'il y a plein de morts et de mourants dans le temple.

Quelqu'un lui touche le bras et elle sursaute. Mais ce n'est qu'une petite fille. Elle ne parle pas la langue commune mais un homme étrange s'avance alors et parle à Arya. Comme la petite fille, il est vêtu de noir et blanc. Elle apprend qu'elle est dans la maison du noir et blanc, la demeure du Many-Faced God (Deu aux innombrables visages ?). Elle lui dit qu'elle recherche Jaqen, mais il dit ne pas connaître ce nom. Il lui demande alors le sien, le vrai. Après avoir essayé tous ses surnoms Arya avoue sa véritable identité. Il lui demande si elle craint la mort, elle répond non. L'homme enlève alors son capuchon et révèle un crâne jaune avec quelques lambeaux de chair et un gros ver qui se balade dedans, et lui demande de l'embrasser. Arya s'exécute et essaye de choper le ver. Le ver se désagrège, ainsi que le crâne, laissant la place au visage d'un sympathique vieillard souriant. "Personne n'avait encore essayer d'attraper mon ver, tu dois avoir faim, enfant". Arya a en effet faim mais pas de nourriture...

RETOUR
LIRE LE RESUME DU VOLUME SUIVANT